Danton Eeprom – Occidental Damage

iF2052_occidental-damageDanton Eeprom vit sa musique librement, sait prendre le temps d’y incorporer ses émotions pour nous les proposer entre fraîcheur et décadence. 3 ans et demi après l’album « Yes Is More », le dandy du label InFiné réapparaît avec « Occidental Damage », maxi composé de quatre morceaux dont trois remixes par Cardopusher, Lee Burton et Andreas Tome.

Le titre original hybride disco cosmique et house débridée. Dérapant, déjanté et irrésistiblement dansant, le groove propre au londonien d’adoption nous avait manqué. Danton sait placer ses productions sur un fil singulier, leur donner de la profondeur, du corps et de la sueur.

L’espagnol Cardopusher (Hyperdub), en pleine ascension actuellement, l’a bien compris et se permet d’envoyer « Occidental Damage » au-delà des territoires aseptisés de la musique électronique. Un remix bluffant, une bombe tout simplement! Lee Burton (attendez-vous à entendre reparler de lui très rapidement) ne fait pas redescendre la pression de l’EP et poursuit les hostilités par une ballade hypnotique. La basse et l’atmosphère de cette version remettent les clubbers perdus sur le droit chemin de la danse. Une belle promesse venue de Grèce. La conclusion du maxi est offerte à Andreas Tome (sur Fondation, le propre label de Danton) qui relève la sauce d’une pointe d’acidité. La mécanique est bien huilée et porte en elle un esprit assez « rave », déviant, en phase avec les composantes rock et techno de Danton Eeprom. 4 titres, 4 chemins vers le même résultat: danser !

 

Tracklist
1 – Occidental Damage
2 – Occidental Damage (Cardopusher remix)
3 – Occidental Damage (Lee Burton remix)
4 – Occidental Damage (Andreas Tome remix)

 

Sortie : 1er juillet 2013 – InFiné