Gordon – Bleu Merle

COVER_Gordon - Bleu MerleLe DJ et producteur français Gordon (anciennement connu sous le pseudo Gordon Shumway) est longtemps resté caché aux yeux du grand public. En 2010, une rencontre va être décisive, celle avec le label InFiné, qui le prendra rapidement sous son aile.

La même année, il sera propulsé sur la scène du Workshop InFiné, un événement qui marquera le début d’une longue série de DJ sets sous l’étendard InFiné, bien souvent aux côtés de ses héros : Jon Hopkins, Flying Lotus, Plaid, etc. Il aura ainsi l’occasion de jouer sur des scènes prestigieuses de la capitale telles que le Rex Club et le Point Ephémère. Puis, en 2012, il devient résident à la Machine du Moulin Rouge où il s’appliquera à travailler des sets techno.

Nourri aux musiques électroniques version UK (il voue un véritable culte aux labels Warp et Border Community) et à la techno de Détroit ou encore la house de Chicago, Gordon va ensuite peaufiner ses productions. Il sortira trois EP sur le netlabel Aesthetic Circle Records et des remixes pour Bertrand Burgalat, Oxia & Miss Kittin, ou plus récemment Blind Digital Citizen. Après un premier titre sur la compilation Club InFiné en 2014, Gordon sort en février 2015 son premier EP « Bleu Merle » sur InFiné.

Si l’ouverture « Bleu Merle » a tout d’un titre planant, l’exercice est tel que le jeune producteur a su jongler entre des sonorités d’une clarté irrévocable et une rythmique bien rodée. Tel un Ron Morelli minimaliste, Gordon réalise avec ce morceau une réelle montée en puissance technoïde et mélodique. Avec le délicat et aérien « Gull », Gordon nous dépeint ses talents de compositeur en maniant à merveille une ligne de basse envoûtante, sous l’étendard de sons plus ambient. Un voyage raffiné et magnétique qui nous embarque dans les sphères épurées et gracieuse de la musique électronique. Puis, « Line 93 » laisse place à une techno plus intuitive, plus rude, avec des sons acides et entraînants. Gordon exécute ici une boucle mécanique aux résonnances machinales et industrielles qui retentie comme un hommage à une techno brute, efficace et sans détours. C’est tout en progression que « Fagus » vient clôturer ce premier EP sur un groove imparable qui ne laissera personne indifférent.

Cette sortie, qui se présente comme l’aboutissement de ces années de rencontres et de découvertes, prend une direction résolument plus dancefloor et affinée. On pourra bientôt juger de ce parti pris, puisque l’EP donnera vie à un live réalisé avec le scénographe Julien Appert (MODLL). Une création visuelle qui amènera une touche de végétation dans la noirceur des clubs.

 

Sortie : 23 février 2015 – InFiné

 
Gordon « Gull »

 

 

Tracklist
1. Bleu Merle
2. Line 93
3. Gull
4. Fagus