Jacques Greene – Feel Infinite

COVER_Jacques Greene - Feel Infinite“L’essence de l’album est de susciter des émotions et des moments qui semblent humains avant tout, dans le contexte de la dance music” explique Jacques Greene à propos de son premier album très attendu, « Feel Infinite ». “Je veux que ça soit une célébration de tout ce que nous ressentons et faisons et expérimentons – le beau, le bon et le mauvais.”

Démarrant par une nouvelle déclaration musicale lumineuse et grandiose, le nouveau single “Real Time” avec sa basse lourde et ses samples séquencés inspirés par la French-Touch est une collision élastique de la rencontre entre la performance de l’homme et la rigidité de la boîte à rythmes.

Jacques Greene est un jeune artiste énigmatique issu d’une génération de labels électroniques indépendants tels que Uno, 3024, Night Slugs et LuckyMe en tant que producteur et DJ unique en son genre (notamment en 2011 avec ‘Another Girl’ –  un des meilleurs titres de cette décennie selon Pitchfork ou en 2013 avec ‘On Your Side’ ft. How To Dress Well et avec l’hymne club de 2016 ‘You Can’t Deny’). Jacques Greene a créé une empreinte musicale qui a inspiré une génération ayant grandi à la croisée des musiques contemporaines des années 90 : hip hop, RnB, house et techno.

En son cœur, « Feel Infinite » est un album sur l’idée utopique de la culture club – de la musique sur le club et pour le club en soi. Écrit sur deux années, ce premier album est l’expression la plus pure et la plus personnelle du son de Jacques Greene, déjà remarqué pour avoir collaboré et remixé Radiohead, Tinashe, Sampha, Shlohmo et bien d’autres. On retrouve sur le disque les voix RnB hachées que Jacques Greene a contribué à populariser dans la nouvelle musique de club – mais ici il revient à leur but premier : sa propre référence à Masters of Work. Là où elles ont tiré leur influence principale dans le disco, JG s’appuie sur sa propre charte musicale formative.

“J’essaie vraiment de faire de la musique qui unit les gens et qui parle des choses qui nous rassemblent. La vraie culture club est née de l’oppression et a milité pour créer des espaces pour ses membres marginalisés”, déclare Jacques Greene. “Cet album cherche plus l’aspiration que l’évasion – « Feel Infinite » ce n’est pas oublier son identité ou échapper à ces choses, mais plutôt trouver en elles une signification et vérité plus profondes, par leur lien inébranlable à tout ce qu’il y a d’autre dans le monde.”

En tant que premier album « Feel Infinite » est l’aboutissement du monde de Jacques Greene : il apparaît comme la fermeture d’une boucle qui comprend une équipe étroite de collaborateurs qui sont tous des amis personnels et des complices, dont la majorité des racines proviennent des scènes musicales et artistiques montréalaises farouchement indépendantes. L’esprit créatif de Montréal est très profondément imprégné dans ce disque. “J’ai vraiment limité les collaborations aux personnes avec lesquelles j’ai de vraies relations – une appréciation et un respect pour le monde qui m’entoure”, explique Jacques Greene de la collaboration vocale avec How To Dress Well et des collaborations artistiques avec l’artiste visuel et designer Hassan Rahim, la réalisatrice Melissa Matos (de Trusst) et le photographe Mathieu Fortin. “Je ne veux jamais oublier ma place dans le monde – ma ville, mon identité. Le disque est un exercice délibéré de nature à consolider le monde de Jacques Greene tout en jetant un coup d’œil aux influences et au contexte de ma musique.”

En 2016, Jacques Greene a sorti le single surprise acclamé ‘You Can Not Deny’, un titre techno soulful d’une beauté incontestable, suivi d’‘Afterglow’, titre club euphorique, que l’on retrouve également sur l’album, avec 9 autres titres. “La musique a toujours été une expérience personnelle thérapeutique pour moi”, explique Jacques Greene. “Lorsque les choses, que ce soit dans ma vie personnelle ou dans le monde, deviennent chaotiques, sinistres ou hors de contrôle – fermer tout cela et créer quelque chose à la maison est une chose à laquelle je peux me rattacher quand la pièce tourne.”

 

Sortie le 10 mars – LuckyMe

 

Tracklisting
01. Fall – 02. Feel Infinite – 03. To Say – 04. True feat. How To Dress Well – 05. I Won’t Judge – 06. Dundas Collapse – 07. Real Time – 08. Cycles – 09. You Can’t Deny – 10. Afterglow – 11. You See All My Light

 

Jacques Greene – To Stay