Secret of Elements – Odesea

Les débuts de Johann Pätzold aka Secret of Elements sur InFiné ne sont pas passés inaperçus. La musique de son premier mini album « Monumentum » a même fini par habiller les très classieux défilés de Christian Dior. Intitulé « Odesea », son second opus n’en est pas moins prometteur.

Alors que sur son précédent exercice le jeune compositeur du nord de l’Allemagne exacerbait ses expériences de militant en Méditerranée lors de la crise des réfugiés, il s’applique sur « Odesea » à recentrer son univers musical sur son propre langage. Certes, ce sont toujours la mer et les mélodies vagabondes caractérisant déjà « Monumentum » qui continuent d’alimenter le balancement des morceaux de « Odesea », mais cette fois, Pätzold, convoque des souvenirs d’enfance où l’orgue occupe le devant de la scène.

Secret of Elements a grandi dans la petite ville de Gnoien dans le Mecklenburg (Allemagne) jusqu’à l’âge de 7 ou 8 ans. L’église de la ville abritait un orgue Lütkemüller de 1859 qui se trouve encore aujourd’hui dans son état d’origine. Pour composer les morceaux de son nouvel opus, l’artiste a eu accès à l’instrument de son enfance. Il raconte qu’avant de commencer à travailler à proprement parler sur ses enregistrements, il a passé 2 jours complets, seul, en tête-à-tête avec l’instrument. Il se sentait comme un mécanicien, travaillant sa machine au corps. Oppressé par les pistons et les ressorts, transpirant sous des vapeurs étouffantes, abasourdi par les engrenages bruyants, comme s’il avait fallu donner physiquement de sa personne pour exorciser la puissance singulière de l’orgue.

La musique de Pätzold est le reflet subtil de fantasmes sensibles, mélancoliques et de fragiles moments d’espoir qui, sous l’influence de l’orgue, provoquent des frissons et ne se brisent jamais. Avec le mini album « Odesea » Pätzold réussit à décliner en 5 titres, une atmosphère singulière, magique et puissante, qui s’imprègne de l’énergie vitale de son auteur.

 

Disponible sur InFiné

 

Secret of Elements – Floater

Tracklist

  1. Floater
  2. Fonder
  3. Breather
  4. Therízo
  5. Farewell