VA – Mémoires d’Eléphant (Cracki)

cover_cracki-memoires-delephant-02Cracki Records, c’est avant tout la réunion d’amis qui décident d’agir avec un certain activisme à la fin des années 2000, en s’investissant dans un projet culturel en montant un collectif tout en cherchant à partager un certain état d’esprit.

Chroniqueurs musicaux à l’origine, ils débutent en rédigeant des pages ‘découvertes musicales’ du magazine Keith, puis montent leur propre blog musical. Ne se reconnaissant pas dans l’offre d’évènements musicaux et la scène musicale de l’époque, ils décident alors de proposer leur vision d’une fête plus libre et décomplexée.

Dès 2009, Cracki commence ainsi à organiser des événements dans des lieux atypiques : friches industrielles, lieux institutionnels (Palais de Tokyo, Gaité Lyrique), squats, gares désaffectées, et parfois même en pleine forêt (Bois de Vincennes) ou avec les fameux Salons d’été à Belleville. Peu importe le format de l’évènement, qu’il soit diurne ou nocturne, en plein air ou en intérieur, Cracki cherche à surprendre par une programmation riche et variée dans des lieux hors du commun. L’organisation des événements Cracki est toujours guidée par une convivialité proche d’un esprit de famille, et cela grâce aux membres affiliés au collectif, qui permettent aux projets de voir le jour et de leur donner une dimension humaine.

En 2011, le collectif Cracki devient Cracki Records : un label de production musicale. Et c’est cet évènement que nous voulons célébrer avec la compilation « Mémoires d’Elephant #02 », regard rétrospectif sur 5 ans de productions.

A l’heure où Internet élargit les horizons musicaux, il n’y a pas lieu de rester cantonné dans un même genre. La musique n’a pas de frontières. Cracki Records non plus. La ligne artistique du label est variée et fonctionne au coup de cœur. La volonté est de proposer un panel musical large, éclectique et de qualité. Un laboratoire donc, mais aussi un tremplin puisque l’accompagnement et le développement de jeunes artistes en devenir est aussi leur leitmotiv.

Forts de leur double casquette indie et électronique, Cracki Records est à l’origine de projets remarqués sur le paysage musical français comme Isaac Delusion, l’Impératrice, Renart, Voiron ou encore Agar Agar. Cinq ans après son lancement, le label continue toujours d’insuffler un vent frais sur la production française, ne cesse jamais de se renouveler et de surprendre. Cette action de défrichage ne se limite pas au simple territoire français. Cracki Records est dorénavant aussi affilié à des artistes basés au Danemark, en Belgique et en Angleterre.

Au fil des années, Cracki Records continue de diversifier ses activités, avec notamment le Macki Music Festival créé avec leurs amis du collectif La Mamie’s. Cet évènement lancera sa quatrième édition en 2017, après avoir reçu plus 7000 personnes en 2016.

Et tout récemment, Cracki vient d’ajouter une nouvelle pierre à son édifice en lançant l’agence de booking Pedro Booking,avec leurs associés d’Amical Music Production (Festival Roscella et Hors Bord) toujours dans l’idée d’accompagner au mieux les artistes français émergents.

 

 

Sortie : 8 décembre 2016 – Cracki Records

 

Tracklist
01 – Ménage à Trois – Bobby’s Prism
02 – Isaac Delusion – Midnight Sun
03 – Babe – The Warbling
04 – Los Porcos – Do you Wanna (Live)
05 – Schultz and Forever – Silvia
06 – Agar Agar – Prettiest Virgin
07 – Caandides – Winter XIII
08 – Waldo & Marsha – Losing You Forever
09 – Apes & Horses – Magenta*
10 – Ménage à Trois – Conditional Love (Akira remix)
11 – L’Impératrice – Sonate Pacifique
12 – Lucien & The Kimono Orchestra – SP2500
13 – Lomboy – South Pacific (Boogie Idol remix)*
14 – Voiron – Luvzone*
15 – Eliott Litrowski – Barneville
16 – Renart – Musette Pénitence*
*inédits